Archives de l’auteur : Jean-Luc Pening

Témoignage mentorées … 2

Un autre témoignages d’une future coachs qui a fait appel à moi en tant que coach leader et coach mentor …

« … Dans tous les cas, je tenais à te redire que j’ai énormément apprécié cette année avec toi. Ton écoute, ta grande disponibilité et l’alternance entre tes casquettes de mentor et de conseiller m’ont été d’une aide précieuse.
Merci encore pour ton support lundi,
Chaleureusement,

O.

Merci à vous mesdames ! Sachez qu’accompagner des personnes passionnées comme vous est un réel plaisir ! Moi aussi j’apprends beaucoup de ces rencontres …
Jean-Luc

Témoignage de mentorées … 1

extrait du témoignage d’une futur coach que j’ai eu le plaisir d’accompagner en tant que coach-leader et coach-mentor … « Bonjour Jean Luc,
Un grand merci. Quand j’ai lu ton email, j’ai ressenti comme un déclic, une compréhension quand tu as dit : « l’objectif est seulement la direction ». Et j’apprends beaucoup de ton exemple à la fin avec l’équipe des 2 personnes qui se sont parlées pendant la séance. Ce sont des partages qui font du bien.
Je prendrai le temps dans l’été de relire à un moment donné mes notes de cours, de les comprendre différemment, avec plus recul.
… Aussi, j’en profite pour te remercier pour ton support, tes partages et tes conseils, toujours pertinents, amenés toujours avec douceur, et ton écoute attentive. C’est apaisant de travailler à tes côtés, et très rassurant… »

Avec quoi 6 Laisser le temps au temps …

Hier je reprends les répétitions/ exercices de guitare avec mon partenaire après presque un mois d’arrêt … Et … miracle, les morceaux que nous jouons ensemble coulent mieux; les harmonies se mettent en place sans trop d’efforts … Là où nous croyions que la reprise allait être difficile après cet arrêt, elle se trouve facile et riche … Le temps aurait-il fait son oeuvre ?
Avec quoi je repars ? Cette session me confirme dans ce que j’ai déjà appris d’expériences antérieures : oui, que ce soit au travail, dans la vie ou dans tout type d’activité, laisser un peu de temps au temps ne peut que nous aider à mûrir, à prendre du recul et, donc à repartir de plus belle après …
Le seul défi est d’arriver à faire confiance au temps en se disant : oui, je ne vais rien faire pendant un certain temps, oui, je vais me déconnecté, oui, les choses vont se mettre en place toutes seules, oui, je m’arrête et cela va me permettre de repartir de plus belle après … A essayer ?
… mais, au fait, bonnes vacances … déconnectés …
Jean-Luc

Avec Quoi 5 Ce que les tests ne disent pas …

Je sors du coaching d’un jeune de 17 ans qui vient de terminer ses études secondaires et qui se demande ce qu’il va faire après question métier, question études … Vu son sourire en fin de rencontre, je peux vous dire que, même s’il n’a pas encore pris de décisions définitives, il a fait de très belles avancées et le brouillard dans lequel il se trouvait s’est transformé en 2 belles pistes de métier potentiel avec, en prime, une piste hobby à creuser …
Avec quoi je repars ? Je suis renforcé dans ma conviction qu’un test d’orientation écrit ne remplacera jamais une séance de coaching personnalisée … pourquoi ? Parce que je ne connais aucun test dans lequel on trouve la question « Mais, aux faits, qu’est-ce qui t’excite vraiment ? » et encore moins : « Qu’est-ce qui te fait bander dans la vie ? » …
Par contre, lors de toute rencontre comme je viens de la vivre, il y a un moment où notre jeune client se met tout seul à vibrer , à éclater et à faire sortir spontanément toutes ses passions, ses envies … A nous, coachs, de simplement les relever, de les ancrer … Et là le miracle coaching s’opére et toutes les portes s’ouvrent à notre client … C’est gai !!!
Si l’un d’entre-vous me trouve un test sur internet qui fait sortir les tripes, faites-moi signe … Jean-Luc

extrait témoignage

Après une séance de coaching et un moment de réflexion, j’envoie un petit mail à une de mes clientes avec une question précise. Elle y réagi et ajoute, en fin de son mail ceci : « Je sais que la question est pour moi et je la prends comme un cadeau. Je vais t’en reparler.
Merci… tu vois, ce sont ces détails qui font de toi quelqu’un d’aussi spécial.
Merci coach »

Merci à toi pour ces retours touchants … Cela donne tant de sens à mon accompagnement. Merci.
Jean-Luc

Invitation

47662b23-df38-45d4-8005-9b2f50193f4b.png
Préparez votre popcorn!
Jean-Luc Pening et Nadine Fortin
vous invitent à un visionnement
du court métrage
NA WEWE
Bonjour à tous,
Nous avons mis notre politique de confidentialitéà jour afin de répondre aux exigences du RGPD. Nous vous remercions de confirmer les paramètres de votre abonnement en cliquant sur le lien dans le pied de page.

De plus, nous vous invitons à notre prochain événement GRATUIT qui aura lieu en français le 12 juin à midi et le 14 juin à 16h. (Heure avancée de l’Est = UTC moins 4 heures). Lors de ce webinaire gratuit, nous regarderons le court métrage Na Wewe qui fut en nomination aux « Academy Awards » en 2011 (Cliquez ici pour voir la bande-annonce). Une causerie suivra en compagnie de Jean-Luc Pening, co-scénariste du film. Cliquez ici pour vous inscrire.

Note:

  1. Afin de respecter les droits d’auteur du film, ce webinaire ne sera pas enregistré.
  2. Si vous avez manqué notre webinaire du mois de mai, nous le rendrons disponible bientôt sur YouTube. Abonnez-vous à notre chaîne!

Au plaisir de vous retrouver!

Nadine Fortin

Vous êtes coach?
Ne manquez pas le pré-sommet 2018 GRATUIT de WBECS
.

Juin 2018
12&​14
Jean-Luc Pening
Conférencier
Nadine Fortin
Votre hôtesse
03c9e5d8-4a2f-471e-b646-37327134c2b0.png
47662b23-df38-45d4-8005-9b2f50193f4b.png
light-facebook-48.png FACEBOOK
light-twitter-48.png TWITTER
light-link-48.png VISITEZ NOTRE SITE
Copyright © 2018 Projexion Coaching, Tous droits réservés.
Vous vous êtes inscrits via projexioncoaching.ca ou nous nous sommes cotoyés à travers ProjexionCoaching, Coaching de gestion ou encore ICF.

Notre adresse postale est:
Projexion Coaching131 Le Roy
Gatineau, Qc J8V 1H9Canada

Retours …

Quel plaisir quand, moins d’une heure après une séance de coaching sur skype, je reçois ce genre de petit message : « Première requête effectuée … je m’efforce de ne pas avoir d’attentes 🙂 Merci de ton accompagnement, de ta grande présence
bonne soirée
J »
C’est ça le coaching : ça bouge et fait bouger …
Jean-Luc

Un autre témoignage d’une futur coach professionnelle que j’ai « mentoré »

« Bonjour Jean-Luc,
Un grand merci! J’ai personnellement beaucoup appris avec ton accompagnement. Tu as été très généreux dans tes partages et ceci m’a permis de devenir une meilleure personne. Tu m’as amené à découvrir et améliorer mes zones plus faibles et à trouver les bonnes ressources pour y arriver. Je suis passer du  » je peux  » au  » je veux  » et seulement ceci change toute la perspective. On garde le contact,
Marie Hélène »
Merci à toi de la richesse de tes partages …
Jean-Luc

Un témoignage d’un mentoré …

Le témoignage d’une personne que j’ai suivie dans le cadre des formations en coaching … « Merci Jean-Luc pour ta patience et tes encouragements constants.
J’ai beaucoup apprécié travailler avec toi et aussi évidemment avec H, ma diade. Ce fut fort agréable. Au plaisir d’une réelle rencontre.
Merci encore. G. »
Merci à toi ! Accompagner des personnes qui en veulent est toujours d’une richesse … JL

Invitation présentation 17 mai

Je participe à la coaching week de Bruxelles ! Au plaisir de vous retrouver le 17 mais autour du coaching de la résilience … Jean-Luc

Avec Quoi 4 : Le coaching du gazon

Un ami m’appelle :
– je viens d’acheter une tondeuse à gazon … Une tondeuse robotisée qui fait du mulshing … Mais avec mon sol acide et la mousse que j’ai je ne sais pas si c’est bon. Sur Google, ils déconseillent et préconisent l’usage de chaux mais dans le mode d’emploi, ils disent que le mulshing est conseillé … Que pense l’agronome ?
– Réponse de l’agronome / coach : arrête de chercher conseil auprès d’agronomes, de google ou autres « spécialistes » … Regarde ton gazon, regarde la mousse qui y pousse. regarde les bien aujourd’hui et dans un mois , c’est eux qui vont te donner la réponse … Si ton gazon est beau et ta mousse fait la tête, tu sauras que tu as choisi la bonne solution, si c’est le contraire, il faudra en trouver une autre … Soyons toujours à l’écoute …
Jean-Luc

AQ 3 : à l’aise avec le brouillard …

21 avril : première séance de coaching avec une nouvelle cliente. Séance de prise de contact …Ma cliente explique son contexte, ce qui l’a amenée à me contacter … Après un long partage d’idées multiples elle dit :
– Je me sens mal à l’aise … Je vais dans tous les sens , ce n’est pas clair … J’espère que tu arrives à me suivre.
– Le coach : Sache que, moi, je suis tout à fait à l’aise avec cela … C’est notre première rencontre … Si tout était facile et clair pour toi, tu ne serais pas venue à moi … Le brouillard, je connais, c’est mon rôle de t’aider à y voir clair, tu vas y arriver …
Et, après une heure d’échanges, elle est partie avec, déjà, une piste bien claire d’avancées …
Depuis je place toujours bien le cadre de mes premières rencontres en disant bien qu’elles risquent d’aller dans tous les sens et je suis parfaitement à l’aise avec cela … Il y aura d’office une éclaircie, une sortie du brouillard . Jean-Luc

avec quoi 2 espoir ?

19 avril, j’anime une téléconférence sur le coaching, les émotions et l’entreprise avec mon ami et partenaire François Kaisin … Une participante pose la question
– Qu’est-ce qui vous fait espérer que les émotions vécues vont avoir des effets durables … Silence de la part des animateurs … puis je me lance …
– JL : J’ai du mal à répondre à cette question car je coince sur le mot « espoir » … Pour moi espérer quelque chose c’est être dans l’attente … Et en tant que coach je n’attends rien ! Je suis dans le don complet … Je mets tout en place, la terre, l’engrais, l’eau, pour qu’une graine germe et se développe toute seule … L’expérience m’a prouvé que ça marche … Mais je ne suis pas dans l’attente, ce sont mes coachés qui vont récolter les fruits, pas moi, leur parcours est à eux, à moi de tout faire pour qu’ils aient tout ce qu’il faut pour grandir et avancer … Voilà ma conception du coaching …
JL

Avec quoi 1 : les cadeaux

Premier partage dans le cadre de la nouvelle rubrique « Avec quoi je repars » … dans laquelle je vais vous raconter mes instants de coaching vécus …

19 avril Fin d’une séance de coaching de groupe plus que productive dans les partages . Le tour de table final est lancé, Une des participantes dit avec quoi elle repars… je relève un mot : -N. (la participante) : … je vais continuer à lutter contre …
– JL (le coach) : et si tu remplaçais le « lutter contre » par un « lutter pour » … – N. : … (après un silence) Merci pour le conseil …
Le coachc se sent alors mal à l’aise car il n’est pas là pour donner des conseils ! Qui est-il pour donner des conseils ??? Il fait alors un réajustement qui sort, comme cela, tout spontanément :
– JL : Ce n’est pas un conseil que je te donne, c’est un cadeau que je t’offre …
Et qu’est-ce qu’un cadeau si ce n’est quelque chose qu’on offre sans rien attendre de retour ??? JL

Nouvelles rubrique : avec quoi je repars …

> Chers vous tous,
> A la fin de chaque séance de coaching, je pose la question traditionnelle à mes clients : avec quoi repars-tu ??? Une question qui ancre les prises de conscience et qui les transforme en apprentissages et , plus tard, en actions … > Mais avec quoi repart le coach ???
> A chaque séance, le coach apprend aussi plein de choses sur lui, sur l’humain … et c’est cela qui fait la richesse et le plaisir du coaching, nous sommes toujours dans le partage …
> Je lance donc une petite rubrique que je remplirai après chaque séance de coaching vécue et dans laquelle je vous partagerai un petit moment de coaching qui m’a marqué … Pour le plaisir, pour mon propre ancrage, pour éventuelle inspiration … > Retours et commentaires bienvenus …
> Jean-Luc

Pensées pour réflexions et actions ?

En hommage, quelques pensées d’un certain Jacques Higelin … Vivez heureux aujourd’hui, demain il sera trop tard… »

»On n’élève pas ses enfants, on s’élève avec eux … »

« la mort, ce n’est désagréable que pour ceux qui restent».
Ou encore: « je suis né dans un spasme, le ventre de ma mère a craché un noyau de jouissance et j’ai jamais perdu le goût de ça »

« Comment j’aimerais mourir ? Vivant », a-t-il répondu à une journaliste en 2015.

Il a aussi écrit un bouquin (avec une journaliste) qui s’intitule:  » Je ne vis pas ma vie, je la rêve ». Beau titre pour une séance de coaching… On commence quand ?
Jean-Luc

Tout est possible

Y a des alumettes au fond de tes yeux
des pianos à queue dans la boîte aux lettre
des pots de yaourt dans la vinaigrette
et des oubliettes au fond de la cours …

Hommage à Jacques Higelin ou comment créer des univers improbables avec des mots, des notes de musique et s’ouvrir à tous les mondes possibles ou impossibles … Jean-Luc

Coaching d’un groupe de 250 étudiants ??? Est-ce possible ?

Le mois passé, je vous avais informé que j’ai participé à une matinée organisée par une école de Bruxelles sur le thème de la confiance. Plus de 250 étudiants de dernière année secondaire ont ainsi pu voir le merveilleux et très très touchant documentaire « Mistral Gagnant » qui suit des enfants atteints de maladies graves puis ils ont pu écouter les témoignages de différentes personnes vivant directement ou pas, le handicap ou la malaidie …
Vous trouverez, en pièce jointe, les retours des élèves à qui un coach et des profs ont demandé avec quoi ils repartaient de cette journée …
J’ai été très touché de ces témoignages forts ! Et j’en remercie les étudiants et les organisateurs de cette rencontre.
Ma conclusion ? Oui, je vais continuer à témoigner, à partager, sur ma vie, mon handicap et sur la vie, le handicap des autres car j’ai bien senti que cela peut apporter quelque chose de fort et d’important à des jeunes dits « normaux »… Si mon parcours peut aider des jeunes à avancer avec plus de confiance et de sérénité dans la vie … pourquoi se cacher ??? Bienvenue aux partages.
Ma conclusion de coach : même si vous êtes devant 250 personnes, osez lancer LES questions essentielles : avec quoi repartez-vous ? Et qu’est-ce que vous en faites ? Elles sont primordiales et, à elles seules, elles permettent des avancées fortes ! Vous avez-vu ? Il y a même une étudiante qui a trouvé sa voie vers des études d’infirmière … Quelle force ! Mais, au
réactions élèves . journée pastorale 2018 . 3e degré.pdf
fait, avec quoi repartez-vous de ces lectures ????
Jean-Luc