Archives mensuelles : juillet 2016

Le Jazz source d’inspiration ?

Mon frère André, très grand amateur de jazz, me partage les pensées suivantes. Une source d’inspiration sur comment mener notre vie et la vivre avec les autres ? Etonnement, j’y retrouve le mot « Trust » en première ligne …Et vous, qu’est-ce que cela inspire en vous ? On se fait une session de jazz ensemble ?

« Un très bel article (en anglais) sur Wayne Shorter qui est vraiment un grand monsieur en plus d’un musicien et compositeur hors pair.

http://jazzineurope.mfmmedia.nl/2016/07/wayne-shorter-living-legend-by-scott-h-thompson/

J’aime assez sa vision :

“The whole thing is about trust. Jazz is dealing with the respect for one another and keeping what you call the ‘ego’ in check, making the ego work for you for the better of all, rather than all working for the ego. The ego becomes an ally rather than a director.”

Et la réflexion finale :

“Life and music are another element of what is mystically unknowable – because there is no such word as ‘what’ or ‘why’ – there is no beginning or end. It is to continue. We’re just gonna have some fun, that’s all!”

Quelles motivations nous faut-il pour aller loin ?

Voici un extrait de mes échanges avec Bruno, cet ami d’enfance qui vient de courir 120 km avec 5000 m de dénivelé en 28 h. (voir récit sur article précédent)

Je lui posais la question de savoir ce qui le motivais … Son « pourquoi ? ».

Voici ma réaction à sa réponse qui était un récit de ses occupations et passions ou comment il était passé de la ballade en forêt par amour de la nature à ces trails de l’extrème toujours par amour de la nature et de ses beautés.

« Merci, Bruno, pour ce long partage complet.

J’en retiens que l’homme n’a pas vraiment besoin de motivations profondes pour aller loin, au contraire !

J’ai vécu, je crois, la même chose avec Na Wewe ! J’ai commencé à écrire un texte pour le fun, j’ai travaillé avec Ivan par plaisir et on s’est retrouvés, presque par hasard, sur le tapis rouge des Oscars 4 ans après …

J’aime dire que si, en 2007, je m’étais dit : là, JL, tu vas écrire un super scénario qui va faire le tour du monde et qui va aller aux Oscars, je serais toujours à bloquer sur la première page.

On cherche le bonheur complet, on cherche l’argent, on cherche plein de choses dans la vie alors qu’il suffit de profiter de la vie le jour le jour sans objectifs lointains.

Je plains les gens dont l’objectif est d’être, un jour, heureux … Quand je serai pensionné … quand je serai au soleil sur une île …

Qu’en penses-tu ? »

Sa réponse : « Oui tout à fait d’accord avec ton analyse. On est mené où l’on est par la vie, par petits pas, pas l’inverse.

Il est d’ailleurs connu, pour ces ultratrails, qu’il ne faut jamais que regarder l’étape qui suit, jamais l’objectif final. »

A réfléchir ? Il est certain que ces réflexions influencent mon approche de coach. Ne devons-nous pas remplacer les fameuses questions de l’objectif et de la motivation profonde par « qu’est-ce qui te fait plaisir au jour le jour ? » . ??? Tout simplement.

Qu’en pensez-vous ?

Jean-Luc

Comment abandonner jusqu’au bout ?

J’apprends que mon ami d’enfance, Bruno Kestemont, vient de participer à une course impressionnante : il a parcouru 120 km avec un dénivelé de 5000 mètres en un peu plus de 28 heures … Impressionnant.

Vous trouverez ses récits sur les liens repris ci-dessous. Cela m’amène à me poser pas mal de questions sur l’importance de ne pas se présenter en victime et, surtout, sur la motivation … Je lui ai posé la question, Bruno, qu’est-ce qui te motive et te permet d’aller jusqu’au bout ? Je vous ferai part de nos réflexions dans un prochain blog. Merci et bravo, Bruno ! J’adore ton titre « Comment abandonner jusqu’au bout »

Découvrez ses récits :

http://www.kikourou.net/recits/recit-18668-lavaredo_ultratrail-2016-par-bruno_kestemont.html

http://www.kikourou.net/recits/recit-17665-supertrail_du_barlatay_-_87_km-2015-par-bruno_kestemont.html

Mon programme Trust & re-Start en vidéo-conférence.

Et voici, en vidéo, ma Présentation (en anglais) du programme Trust & Re-Start. Un programme de dépassement des échecs, des accidents, des burn-out … Un programme d’ouverture à la résilience. Merci l’équipe Morena Coaching International.

Voir :

https://youtu.be/F87epZjMxQs

Pourquoi s’ouvrir à la résilience ? Pour être mieux en soi et avec l’avenir.

N’avez-vous pas remarqué que les personnes qui ont vécu de graves épreuves ont souvent l’air sereines ? N’avez-vous jamais croisé le sourire d’une personne handicapée ? Comment font-elles ? C’est parce que ces personnes ont acquis une capacité de résilience qu’elles sont à l’aise avec un monde qui bouge tout le temps et qui est plein d’imprévus … Elles, elles savent ce que c’est que de transformer les pires obstacles en opportunités et comment aller jusqu’au bout de leurs projets quoiqu’il arrive … Une réelle force. Pourquoi ne pas l’acquérir ?

Envie d’échanger sur le sujet ? Contactez-moi.

Jean-Luc

Flyer Trust & ReStart-JL Pening .pdf