Archives mensuelles : avril 2014

Un tandem Pourquoi ?

 

Un tandem pour voir plus loin …

 

En choisissant le tandem comme symbole de mon coaching, je ne pensais pas qu’il allait me mener si loin …

Dès que je me suis lancé dans le coaching, je me suis dit qu’il fallait que j’aie un logo, un symbole. Mais lequel ? J’ai longtemps cherché pour finalement tomber sur l’évidence. Mon symbole était dans mon garage, là, sous mes yeux et parfois sous mon nez et sous mes fesses: mon tandem. Mon outil de promenade et de partages depuis que je suis aveugle.

Oui c’était bien le symbole du coaching  avec le coaché devant comme pilote et le coach derrière comme co-pilote. Le coaché qui donne l’impulsion et la direction à suivre et le coach pour soutenir l’effort et surtout garder la tête hors du guidon. La position idéale pour prendre du recul et voir plus loin …

J’ai donc pris l’habitude de monter en tandem avec mes clients même si le tandem restait virtuel et que mon objectif restait toujours de laisser mon client partir seul le plus vite possible. Jusqu’au jour où j’ai été contacté par le célèbre présentateur belge Adrien Joveneau pour participer à son émission « le Ravel du bout du monde ». Une émission télé et radio annuelle qui emmène, depuis dix ans,  des auditeurs, des journalistes, des vedettes et un témoin d’une action en faveur des handicapés à découvrir un pays du bout du monde en vélo. Il m’a proposé de partir avec eux … en tandem. Tiens tiens! Et en plus avec ma fille comme pilote ! Beau partage. Que demander de plus ?

J’ai tout de suite dit oui d’autant plus que la destination 2012 était le Burundi, petit pays d’Afrique centrale que je connais très bien pour y avoir longtemps vécu le meilleur et y avoir dépassé le pire.

Nous sommes donc partis la première semaine d’octobre  avec équipes télés, journalistes et Axelle Red et Jali comme vedettes. Nous étions une quarantaine de cyclistes blancs à avaler tant bien que mal les mille et une collines de ce si beau et si pauvre pays. Tous ont été marqués par la quantité de sourires qui nous ont accompagnés tout au long des 600 kilomètres parcourus. Quel accueil ! « Mais comment font-ils ? Nous avons tout et nous râlons tout le temps, ils n’ont rien et ils sont toujours gais et souriants … ». Où est l’erreur ? « Même chose avec ces handicapés qui sourient tout le temps. « Faut-il avoir connu le pire pour trouver un épanouissement ? ». Impossible de sortir d’une telle aventure humaine sans se poser des questions fondamentales.

Mais mon tandem n’allait-il pas devenir simplement le symbole d’un défi sportif et familial ? Pour moi il était impossible d’imaginer repartir du Burundi comme un voleur avec le cœur plein mais sans y avoir laissé quelque chose. C’est ainsi que nous avons lancé l’opération « Donne à voir » de récolte de fonds pour aider les enfants handicapés de la vue d’une petite école du Burundi à avancer dans leurs études, dans leur autonomie et dans leur intégration sociale. Et beaucoup de gens ont répondu à l’appel. Merci à eux, merci à vous.

Quels moments magiques ! L’accueil dans cette école par des chants. L’ouverture « à tâtons » des colis contenant les instruments de musique que nous leur avions apportés, la joie bruyante de la découverte de tous ces instruments et, le dernier jour, la fierté de chanter sur scène leur composition « Comé Lézotré  » au stade de la capitale devant un public international et des autorités.

Et il y en a qui se demandent pourquoi je cours ainsi tout le temps à travers tout. Pourquoi rester assis chez soi quand on peut vivre tant d’émotions fortes ? Quand on peut recevoir le merci d’un enfant ? quand  on peut le voir s’épanouir dans ses talents ?

On s’éloigne du coaching pur ?

Pour moi le coaching c’est contribuer, même modestement, au développement et à l’épanouissement d’êtres humains. Alors pourquoi ne pas ajouter à nos traditionnels outils de coach un tandem, un instrument de musique, du respect, de l’abnégation  et beaucoup d’amour ?

qu’en pensez-vous ? On fait un tour en tandem ?

 

Jean-Luc Pening PCC www.tandemcoach.net

Pour participer à l’action « Donne à voir » et suivre le récit du Ravel voir http://donnavoir.wordpress.com

Point de vue d’un spécialiste sur mon parcours …

Lors de la soirée ICF Belgium d’accueil du président dICF, un homme vient vers moi. Il s’agit de Philippe Rosinski, éminent coach et collègue de promotion l’ULB.

Voici son courrier et son point de vue sur mon parcours Merci Philippe et au plaisir

Bonjour Jean-Luc,

Je suis également ravi d’avoir pu faire ta connaissance (nous ne nous connaissions pas vraiment à l’époque ayant fait des études différentes malgré tout) et cela me ferait &galement plaisir de te rencontrer plus à l’aise. Tu as &galement un parcours remarquable et as dû faire preuve de beaucoup de courage, ce qui te donne l’expèrience et beaucoup de crédibilité pour accompagner les autres dans le changement.

Merci de renvoyer mon bonjour à JP Bkier si tu lui parles prochainement.

Meilleurs voeux,

Philippe

PS Les études d’ingénieur mènent vraiment à tout! (même si ce n’est pas en Polytech que j’ai appris mon métier de coach…)

Philippe Rosinski, Ir., MS, MCC

Rosinski & Company international network: www.philrosinski.com

Philippe’s books "Global Coaching" and "Coaching Across Cultures": www.GlobalCoaching.pro

Témoignage au féminin

Voici le témoignage d’une femme qui, comme beaucoup de femmes d’aujourd’hui, a vécu une période difficile dans sa vie d’employée/mère/épouse /responsable foyer … Difficile de porter toutes ces casquettes en même temps à notre époque sans se perdre …

Bonjour jean Luc,

Depuis trois mois ma vie à changer radicalement grâce à vous.

J’ai régulariser mes horaires à la + ou- normale ce qui me vaux des petites remarques de mon patron mais j’essaye de ne pas y prêter attention ou j’y répond avec réflexion et droiture.

Il me reste aussi la procédure de division de ma maison a gère .

Pour l’instant je gère bien et je suis de mieux en mieux.

Je n’oublie pas que vous été la si j’ai besoin de vous et je n’y manquerais pas.Bien à vous

I.

Merci à vous et bonne Continuation.

Le coaching … ça marche !

Jean-Luc