Tu ou vous ?

Depuis que je coache j’ai pris l’habitude de vouvoyer mes clients. En fait je tenais à garder un peu de distances avec eux. Il est vrai que, parfois, nos échanges amènent les coachés à aller vers leur intime et à le partager avec cette personne qui est entièrement à leur écoute et qui leur a garanti qu’elle n’en parlerait à personne. Je trouvais bien que le coach reste à sa place de coach et ne prenne pas celle de l’ami sympa qui écoute tout.

Et puis, début 2014, j’ai commencé à suivre cette formation en mentorat avec Yves Richez. Lui, il tutoie ces « clients ». Il insiste sur le fait que la relation mentor-mentoré (je n’aime pas trop le mot « menti ») peut être une relation intime et même qu’elle se doit d’être une relation intime …

C’est vrai. Pourquoi avoir peur que des relations professionnelles deviennent plus proches ? Qu’est-ce que je risque ? De me faire des amis ? J’assume le risque.

Donc, c’est décidé, je vais me lancer dans le TU. Qu’en pensez-vous ? Pardon … ! Qu’en penses-tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *