Archives mensuelles : février 2014

Développement de projets

Un exemple de développement de projets dans le cadre de l’action « Donne à voir » … Vous me verrez en fin du document pour la présentation du projet de construction d’un poulailler pour les enfants handicapés de la vue de l’école de Gihanga, Burundi.

http://vimeo.com/86773017

et pour le clip complet allez sur :

Accompagner une entité dans son développement en étant à l’écoute de ses besoins, c’est toujours du coaching !!!

Jean-Luc jlpening

Témoignage

Le témoignage dE. :

En 2010, j’ai choisi mon premier Coach Professionnel, Jean-Luc, pour sa résilience démontrée suite à sa perte

de la vue, brutale et accidentelle. Intuitivement, je sentais que cela m’aiderait dans l’acceptation de mon

handicap, que l’on ne peut voir puisqu’il s’agit d’un trouble mental.

L’empreinte que me laisse Jean-Luc et son coaching :

co-semer de l’engrais pour la croissance de mes plantes sans tirer dessus

ses interventions laser qui ramènent l’essentiel, en cours de séance

ce respect de la personne

cette absence totale de jugement et sa neutralité exemplaire

une efficience de Coach : le juste temps de parole placé là où cela aura un grand impact

inébranlablement posé et tellement efficace

Il voit et écoute au-delà des oreilles, il perçoit ma gestuelle pourtant invisible. Il comprend humblement

avec ses brillantes différentes formes d’intelligences.

E.

Merci Percevez-vous mon coeur qui bat et mes joues qui rougissent ? JL

Témoignage de coachés

Extraits d’un témoignage de clients… Comment ne pas être touché ? Comment ne pas avoir envie d’accompagner encore et encore ? Merci à eux de ce retour …

« Jean-Luc,

Content de recevoir ce petit message de ta part. J’ai souvent pensé à toi ces derniers temps. Et encore aujourd’hui où je me remémorais ta réponse "C’est un investissement" à ma difficulté à ouvrir les cordons de la bourse pour payer notre recherche. Ce regard a été important pour moi. Et donc, aujourd’hui, je me disais que c’était vraiment vrai ! Oui, nous avons dépensé pas mal de sous. Mais nous sommes aussi sur le point de faire une très bonne affaire en achetant une propriété qui vaut beaucoup plus que le prix que nous paierons. Ca, c’est pour l’aspect financier.

L’autre aspect, le plus important, c’est que nous le sentons très, très bien. Nous sommes emballés ! Il y a eu des peurs, mais pas trop. Aujourd’hui, elles sont dépassées, au moins provisoirement, et il ne reste que l’enthousiasme et l’excitation. Là aussi, que de chemin parcouru ! Franchement, je crois que tu nous as apporté beaucoup. Entre autre avec ton regard positif, confiant et bienveillant. Merci, merci, merci !

J’espère que nous pourrons te voir et te recevoir un jour ou l’autre, avec Morena et les jeunes. J’ai même pensé à l’acquisition d’un tandem qui pourrait être bien sympa pour toi, pour des couples, pour des parents avec leurs enfants… Parce que le coin se prête à de belles ballades à vélo. S’il ne fait pas trop chaud !

Donc, pour répondre plus directement à tes questions :

– nous allons bien. Même plutôt très bien !

– nous en sommes à un grand tournant puisque nous avons enfin trouvé, il y a quelques jours, l’endroit où concrétiser notre projet ;

A dix jours près, nous serons partis en tout trois mois. Et trois mois, c’est la durée maximale que nous nous étions fixée au départ !

Merci aussi pour tes bons voeux ! A notre retour, nous te souhaitons… je ne sais pas, du succès dans tes nombreuses entreprises ? Beaucoup de retours positifs et nourrissants ? De continuer à inspirer ceux que tu croises sur ta route ? Par exemple, cette photo de toi que j’ai vue récemment, je ne sais plus exactement où, prise en Afrique (au Burundi j’imagine ?). Tu pédales énergiquement sur un tandem. On voit des enfants te regarder passer avec curiosité et amusement. Et bien cette photo m’inspire. Et j’imagine que tu as dû en inspirer plus d’un sur ta route.

… «

… Qu’est-ce que je fais avec cela sinon me sentir profondément touché … On continue ? JL

Confiance, suite

Lors de son dernier atelier de formation en mentorat, Yves Richez a dit quelque chose qui m’a interpellé.

Il nous invitait tous à noter, conscientiser et actualiser quotidiennement nos apprentissages pour tenir notre rôle de mentor quand il a ajouté que de savoir qu’on apprend quelque chose de neuf et d’utile tous les jours donne confiance.

Mais, oui, bien sûr , c’est tout à fait cela … Prendre conscience qu’on apprend tous les jours du monde, de la vie, de nos erreurs, donne confiance. Confiance en soi, confiance en la vie … Un bel outil, une belle leçon de confiance et d’humilité.

Du coup (voir article précédent), j’ai ajouté un principe à la mise en confiance de mon fils par l’acceptation de ses erreurs : j’insiste, tous les jours, pour prendre un moment avec lui et pour lui demander ce qu’il a appris de sa journée. Pas uniquement ce qu’il a appris à l’école, mais ce qu’il a appris de ses relations avec les copains, de la nature, du monde qui l’entourre …

Et, juste pour le plaisir, je lui demande ce qu’il a aimé de sa journée et/ou à qui ou à quoi il a dit merci.

Un beau chemin vers la confiance et la sérénité, non ?

Qu’en pensez-vous ? Vous avez d’autres pistes ?

La Dynamique du U

Hier, 5 février, j’ai organisé et participé à un atelier offert par ce cher Jean-Pierre Békier.

Il nous a fait le privilège de nous ouvrir à la dynamique du U … Quels moments ! Quels partages !

Ca a été très fort.

C’est encore un peu chaud pour que j’arrive à vous partager ce que j’ai compris mais je peux déjà vous dire que cela m’a amené à de nouveaux horizons : une ouverture vers du coaching d’entreprises, une ouverture illimitée vers la création et la recherche de solutions aux problèmes humains là où on ne va pas les chercher, … Sans compter une ouverture à l’intelligence collective et à son potentiel.

J’ai de nouveaux outils qui vont me permettre d’aller plus loin avec l’équipe de mon ONG, pour aller plus loin encore avec mes clients, pour aller plus loin avec mes enfants … A partager !

Merci encore Jean-Pierre et tous les participants pour votre disponibilité et vos attentions.

Confiance, confiance

Il y a peu je me demandais ce que je devais transmettre à mon petit dernier pour qu’il soit prêt à affronter le monde quand il sera grand. Comment le préparer à un monde en plein changement ? Dans 10 ans devra-t-il être un bon informaticien ? Un bon mécanicien ? Y aura-t-il toujours des ordinateurs ? Y aura-t-il toujours des voitures ?… Impossible de savoir.

Alors, je suis arrivé à la conclusion qu’il y a une chose essentielle que je dois lui transmettre et qui lui permettra d’affronter le monde, tous les mondes : la confiance. Avec la confiance en soi on se sent bien, avec la confiance en soi on peut affronter toutes les situations.

Mais c’est quoi avoir confiance ? Ce n’est surtout pas se croire le plus beau, le plus fort … non, après réflexions, je me suis dit que c’est exactement le contraire : avoir confiance en soi c’est se laisser le droit à l’erreur …

Depuis lors j’apprends l’erreur à mon fils. Je lui apprends à la regarder comme elle est, un simple accident qu’on peut corriger.

Quand il revient de l’école avec, par exemple, un 7/10 (il a 8 ans) je regarde avec lui les 7 bonnes réponses ! Comment il a fait pour y arriver, comment il a fait pour réussir 7 fois. Et puis on regarde les 3 erreurs en déterminant ce qui s’est passé et comment il aurait pu faire pour les éviter. C’est tout, c’est simple et du coup, tous les professeurs aiment notre fils pour sa sérénité et sa joie de vivre … C’est gai, non ?